- Mission
              - Historique
              - Fonctionnement

              - Pour nous joindre
              - L'équipe
              - Conseil d'administration

              - Liste des membres réguliers
              - Liste des membres associés
              - Obligations des membres
              - Adhésion


              - Comité Analyse politique                 CDC/GASP
              - Comité Itinérance
              - Comité Journée Internationale                 pour l'élimination de la                 pauvreté
              - Comité Logis-études
              - Comité Nuit des sans-abri
              - Comité Sécurité alimentaire
              - Groupe Actions                 Logement- Habitation
              - Groupe Action en Matière                 d'éducation
              - Comités et regroupements                 dont le GASP est membre

              - Journée Internationale pour                 l'élimination de la pauvreté
              - Nuit des sans-abri

              - Campagne "Des valeurs qui                 me tiennent à cœur"
              - En dents de si
              - Jardinons nos balcons
              - Jeu de cartes
              - Projet respect-assiduité

              - Promotion sécurité-                 alimentaire


Le Groupe actions solutions pauvreté :
une mobilisation incontournable dans la lutte
à la pauvreté et à l’exclusion sociale en Haute-Yamaska

 
Notre mission

Le Groupe Actions Solutions Pauvreté est une table de concertation intersectorielle qui s’est donné comme mandat de mettre en commun les forces de tous les partenaires dans la recherche d’actions et de solutions concrètes aux problèmes de pauvreté vécus par plusieurs membres de notre communauté. Le GASP soutient le développement d’outils et de stratégies en fonction notamment des grands axes suivants : la sécurité alimentaire, le logement social et l’habitation, l'itinérance et la sensibilisation.

Par ses diverses activités, le GASP rejoint sans cesse une population plus grande et favorise une concertation plus étroite entre les divers membres du groupe afin d’améliorer les conditions de vie des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale.
 

Objectifs :

• Trouver des pistes de solutions (à court, à moyen et à long terme) pour intervenir sur la pauvreté.
• Sensibiliser les décideurs et la population en générale à la situation de la pauvreté dans la MRC Haute-Yamaska.
• Favoriser l’émergence de projets en lien avec la mission, basée sur l’évaluation des besoins de la communauté.

Principes d’interventions :

1. Susciter la participation intersectorielle par les comités de travail.
2. Coordonner les différentes activités en misant sur les forces présentes dans le milieu.

Voir la vidéo de présentation
 

Historique

Le GASP est né il y a plus de 10 ans à la suite d’un désir de mieux distribuer les paniers de Noël. Ces modestes débuts centrés autour d’actions à la période de Noël ont permis aux différents intervenants de joindre leurs efforts, de manière intersectorielle, dans la lutte à l’appauvrissement. Cette expérience concertée a facilité le développement d’une forme d’expertise commune pour saisir davantage les mécanismes et les causes de la pauvreté afin de mieux agir en amont et en aval de celle-ci.

Avec l’expansion du GASP au fil des années, est apparue la nécessité d’une reconnaissance plus formelle par le milieu. Pour répondre à ce besoin, les membres constituant le GASP ont proposé l’incorporation et la fondation officielle de cette table. C’est ainsi que le 22 janvier 2003, le GASP devient un organisme à part entière dont la mission essentielle vise la lutte à la pauvreté par le biais d’actions et d’orientations intersectorielles. Cette reconnaissance a favorisé la consolidation des divers comités ainsi qu’une perspective plus unifiée entre les organismes membres tant sur le plan des approches globales face à la pauvreté dans le territoire de la MRC de la Haute-Yamaska. Par des activités de sensibilisation, le GASP rejoint sans cesse une population plus grande et favorise une concertation de plus en plus étroite entre les divers membres du groupe.


Fonctionnement

L’assemblée des membres du GASP se réunit à une fréquence d’un minimum de quatre fois par année. Outre un conseil d’administration, le GASP compte cinq comités statutaires. Trois de ses comités rejoignent une réalité particulière de la pauvreté : le logement et l’habitation, la sécurité alimentaire et l’itinérance. Deux autres comités soutiennent l’organisation d’activités de sensibilisation dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté et de la Nuit des sans-abri. Des comités ponctuels se réunissent au besoin à la discrétion du conseil d’administration ou de l’Assemblée des membres pour réagir à l’actualité, approfondir certaines problématiques vécues sur le territoire ou soutenir la mise sur pied de ressources ou de projets en lien avec la mission de l’organisme. Il n’est pas nécessaire d’être membre du GASP pour faire partie d’un comité. 

 

Énoncé de principes


1. Les membres du GASP considèrent la pauvreté comme une composante d’un système social et non comme la résultante de l’inadaptation des individus.

2. Les membres du GASP considèrent que la recherche d’une plus grande justice sociale doit passer par une répartition plus égalitaire de la richesse, et par davantage d’inclusion sociale entre les individus et les groupes sociaux.

3. Les membres du GASP considèrent que la concertation entre tous les acteurs sociaux, le travail en intersectorialité et la volonté de briser les interventions faites en silo sont des conditions nécessaires pour le développement du bien-être global des individus et des communautés.

4. Les membres du GASP considèrent que le champ de l’action politique, c’est-à-dire le champ des interventions, des prises de position et/ou des pressions exercées dans la sphère publique, constitue un moyen incontournable pour assurer l’avancement du bien-être global des citoyennes et des citoyens.

Nos moyens d’action

Mobilisation, concertation, analyse des besoins, soutien à la mise sur pied de ressources, représentation politique et publique , éducation populaire, sensibilisation, événements spéciaux.